Castellroig

Espagne, Voyages et découvertes

Notre périple en terre espagnole nous a mené, un peu par hasard, dans ce domaine de Catalogne prénommé Castellroig. Je ne me serai jamais doutée y rencontrer de tels amoureux de la viticulture qui nous ont partagé sans modération leur savoir-faire le temps d’un après-midi …

 

1

 

Castellroig se situe dans la ferme Can Serra datant du XVIIIème siècle entièrement entourée de vigne. Le domaine dispose de 23 hectares répartis sur leur propriété de Subirats mais également à Sant Père de Riudebitlles et Torrelavit. Durant quatre générations, la famille Sabaté i Coca a cultivé la vigne pour ensuite vendre ses raisins à des producteurs de Cavas et de vins des alentours.

 

2

 

C’est le père de la génération actuelle qui a orienté l’entreprise familiale vers l’élaboration de leur propre vin. Pour cela, ils ont d’abord eu recours à une sélection des meilleurs vignobles où ils ont cultivé du Xarello (principalement), du Macabeu, du Parellada et du Chardonnay pour les blancs, mais aussi du Tempranillo, du Merlot, du Cabernet Sauvignon et du Trepat pour les rouges. Ensuite, ils ont mis en place un processus d’élaboration bien étudié leur permettant de créer une gamme de vins de qualité. Aujourd’hui, la production du domaine s’élève à 120 000 bouteilles par an, dont 65 % de Cava.

 

Les visites complètes du domaine débutent en dehors de la ferme. Les visiteurs empruntent un itinéraire à travers une collection de charrues à vigne. Cet espace s’ouvre sur un musée familial spectaculaire et complet qui permet à chacun de se former une idée sur l’évolution du vin au cours des derniers siècles grâce aux commentaires de l’œnologue de la maison. La visite se finit sur la découverte de la cave de la maison où des milliers de bouteilles vieillissent paisiblement.

3

 

La dégustation

Les vins Castellroig sont apparentés à des créations uniques avec une production limitée. La dégustation a été menée par le doyen des lieux qui a pris soin de nous détailler chacune de ses créations. Je ne vais pas détailler tous les vins que j’ai eu la chance de déguster mais seulement sélectionner les principaux.

4

  • Cava Brut Nature – Castellroig

Présentation : La présentation faite par l’œnologue s’articule autour du terroir où ont grandi les vignes de ce Cava. Nous nous situons ici sur les terroirs Cuitor, Sabaté et Marsera (voir photos en fin d’article). La caractéristique à retenir est qu’ils permettent aux raisins d’avoir un cycle de maturation plus long que la moyenne, gage de fraîcheur et de légèreté pour le Cava. Les 3 cépages blancs (Macabeo, Xarello et Parellada) sont vinifiés séparément pour ensuite être assemblés selon la méthode traditionnelle. Un élevage de 12 mois est ici nécessaire.

Dégustation : La couleur du Cava est plutôt clair. Il présente des bulles fines et abondantes. Au nez, nous retrouvons des arômes de pomme, de pamplemousse et de fleurs avec des notes de jasmin. En bouche, le Cava est frais, léger et sec.

Avis personnel : J’ai beaucoup apprécié ce Cava. Les bulles étaient fines et légères, ce qui dénote le savoir-faire de la maison. Je trouve qu’il se boit très facilement à l’apéritif ou sur une entrée à base de poissons. De plus, il faut noter que pour 7€ (prix domaine) son rapport qualité-prix est intéressant.

 

5

  • Cava Reserva – Castellroig

Présentation : Nous montons ici dans la gamme des Cavas proposés par la maison. Le terroir est différent. Nous nous situons ici sur des terres plus profondes (Boja, Calma, Sabaté, Cuitor, Torró y Rigolet) qui confèrent aux raisins une plus grande concentration et une maturité plus évoluée, tout en conservant leur fraîcheur et leur acidité. Les 3 cépages blancs (Xarello, Macabeo et Parellada) sont vinifiés selon la méthode traditionnelle et l’élevage est de 24 mois.

Dégustation : Les bulles du Cava sont fines et la robe jaune pâle. Le nez est très expressif avec des arômes de fenouil et de poire. En bouche, le Cava Reserva est frais et très sec, composé d’une belle élégance et d’une certaine longueur.

Avis personnel : Nous montons ici dans la gamme de prix (12€ prix domaine). Traditionnellement, j’apprécie les Champagnes secs, et j’ai trouvé que ce Cava n’avait rien à envier à certains Champagnes rencontrés sur le commerce. Il peut accompagner facilement un poisson au cours d’un repas. Cependant, il est important de le déguster bien frais.

 

  • 6

    Cava Gran Reserva – Castellroig

Présentation : Nous sommes ici situés sur les quatre terroirs Marges, Calma, Torró et Rigolet qui apportent aux raisins une plus grande complexité. Les cépages utilisés sont issus des vieilles vignes de Xarello et de Macabeo. L’élevage de ce Cava est de 36 mois.

Dégustation : Les bulles de ce Cava sont plus fines que celles des deux Cavas précédents. Cela est dû à son élevage d’une durée beaucoup plus longue. Le nez est assez particulier et complexe, développant des arômes de brioche et d’amandes. En bouche, il garde toute sa fraîcheur, son équilibre et son élégance. Nous restons ici sur un cava très sec.

Avis personnel : Ce Cava a beaucoup de corps et de personnalité. Nous nous situons évidemment dans le haut de gamme de la maison Castellroig, tout est restant dans une zone de prix correct (bouteille à 18€ prix domaine). Globalement, je trouve que ce Cava est une belle bouteille à ouvrir lors de grand événement, à déguster à l’apéritif ou au cours d’un repas.

.

7

  • Vino Blanco Xarello – Castellroig

Présentation : Ce vin blanc est composé d’un seul cépage : le Xarello. Ses raisins entiers, mûrs et équilibrés subissent une légère macération et un pressage doux. La fermentation a ensuite lieu à basse température et le vieillissement du vin est effectué pendant 4 à 5 mois dans des cuves en acier inoxydable. Toute cette méthode d’élaboration confère au Xarello des caractéristiques bien singulières. Quant au terroir, le Marges apporte fraîcheur et acidité à ce vin.

Dégustation : Ce vin blanc a une robe très claire. Au nez, nous retrouvons des arômes de pomme, de poire et de fruits à coque. En bouche, le Vino Blanco Xarello est très dense conservant toute sa fraicheur et une belle acidité. Une pointe de douceur est cependant présente, rendant ce vin très rond et très savoureux.

Avis personnel : J’ai trouvé ce Vino Blanco Xarello très impressionnant quant à sa structure et à sa rondeur en bouche. Je n’ai pour le moment encore jamais rencontré d’équivalent dans la gamme des vins blancs français. J’ai tellement apprécié ce vin que j’ai ramené 2 caisses que je savoure entre amis à l’apéritif. Je le recommande vivement tout en sachant que son prix demeure très attractif (7€ prix domaine). A tester sans hésiter !

.

8

  • Vino Tinto Selección 2009 – Castellroig

Présentation : La dégustation s’achève sur un vin rouge de la maison. Les cépages le composant sont le Merlot et le Cabernet Sauvignon. Il est le fruit de deux terroirs : le Marges et le Torró. Le Vino Tinto Selección 2009 acquière vraisemblablement tout son caractère lors de son élevage de 12 mois en barrique de bois français. Il s’agit d’un vin de garde pouvant être facilement conservé entre 5 et 10 ans en cave.

Dégustation : La robe de ce vin est dense et opaque. Au nez, nous relevons des arômes de fruits noirs. En bouche, le Vino Tinto libère toute sa puissance et a une très belle longueur. Nous retrouvons alors des arômes de tabac, de café voire de confiture.

Avis personnel : Je pense que nous avons bu ce vin à un moment très favorable de sa maturité. En le buvant plus jeune, nous aurions sûrement rencontré au nez des arômes de piment vert. En le buvant plus vieux, le Vino Tinto Selección aurait perdu de sa puissance. Ce vin présent au domaine au prix de 14 € n’a pas été mon préféré n’ayant pas apprécié le goût laissé en bouche. Cependant, je recommande de le goûter au moins une fois pour se rendre compte de quelle manière le Cabernet Sauvignon et le Merlot s’expriment sur ce terroir espagnol.

.

  • Photos du sol des différents terroirs

9

 

J’ai vraiment été très agréablement surprise par la gentillesse et la passion des propriétaires. Malgré mon espagnol parfois douteux sur certains termes œnologiques, le doyen des lieux a pris le temps de détailler chaque méthode de vinification, l’histoire du terroir de chacun de ses vins, pourquoi il avait décidé de créer telle ou telle cuvée, en quoi l’agriculture en biodynamie était un point essentiel dans le développement du domaine, etc. En fin d’après-midi, le fils du domaine nous a rejoint et nous avons été conviés à prendre l’apéritif avec eux, accompagné de charcuterie espagnole, d’huile d’olive fait maison … et de Cava Castellroig. Promis, je reviendrai.

 

10

 

Votre bacchante espagnole.

Auteur : Alexandra

Brillante responsable communication en 2015-2016, Alexandra est devenue cette année Présidente d’Elyxir pour poursuivre sa passion pour l’oenologie. Voyageuse et passionnée, elle vous offrira des articles pointus sur ses différentes expériences bachiques en France et à l’étranger.