Cours Wine by One

Actualités, Dégustations 2015-2016, Dégustations campus

Le mercredi 13 janvier 2016 fut une séance particulière au sein d’Elyxir. En effet nous n’avons pas accueilli ce soir là un château ou un domaine mais l’entreprise Wine By One par le biais de son créateur et CEO, Stéphane Girard. Ce dernier, ancien président du club de dégustation de la prestigieuse Wharton School of Economics, n’a pas manqué d’anecdotes sur cette période et de conseils sur la dégustation.

000001926-WINE_by_ONE_Logo

Le Wine by One

Le constat pour M. Girard est très simple : n’importe qui peut se découvrir une passion pour le vin. Il suffit qu’il ait accès à une dégustation de qualité. C’est la raison de la création de Wine by One en 2010. Le concept est simple. Chacun découvre la dégustation de vin, avec trois doses différentes possibles. Cela permet de réellement s’essayer à la dégustation.

L’expérience allie les caractéristiques d’un bar à vin, d’un caviste et d’un club de dégustation. Plus d’une centaines de cuvées disponibles en permanence, de toutes les régions du monde. La sélection vadu sauvignon blanc léger au Château d’Yquem 1998 en passant par le rouge fruité, corsé, expressif ou tannique. Il y en a réellement pour tous les goûts.

Les membres se voient attribuer une carte. Ils peuvent la recharger pour ensuite se servir directement au verre. Le concept est ludique puisque l’on goûte par soi-même sans passer par un intermédiaire caviste. Grâce à ces machines présentes en boutiques, tous les vins sont déjà à température. Le consommateur a la possibilité de prendre 3, 6 ou 12 cl.

Conférence “How to become a wine expert in one hour?”

Stéphane Girard nous a proposé une soirée thématique autour d’une question simple : “How to become a wine expert in one hour?”. Cette conférence reprend les différentes idées et anecdotes l’ayant amené à la création de Wine by One. Selon ses propres dires, si l’on doit retenir un élément de la soirée, et plus largement si l’on doit retenir un critère objectif de la qualité d’un vin, il faut se pencher sur la persistance et son unité, la caudalie. Elle seule est gage de qualité.

Si l’explication nous paraissait convaincante, il n’empêche que certains vins très persistants peuvent avoir des aspects très désagréables. Bien que les trois vins dégustés (à l’aveugle) ne firent pas l’unanimité au sein du public, ils furent la suite logique de la démonstration. En effet, ils montrent trois persistances aux caractéristiques bien tranchés.

 

L1030414

 

Commentaires de dégustation

 

Capture d’écran 2016-08-04 à 16.51.02

  •    Château Pouyau de Boisset, AOC Côtes de Blayes

Robe : La robe présente un jaune citron limpide avec assez peu d’éclat.

Nez : Le nez est très végétal et présente d’emblée la typicité des Sauvignons Blancs (présents à 80% dans l’assemblage) avec des arômes de buis et de citron vert mais également des notes iodées propres à la région. Malgré un fond floral et cet aspect marin, le nez reste très vert. Les 20% de Sémillon ne parviennent pas à contrebalancer la domination sans partage du Sauvignon Blanc, qui se traduit par un aspect algue verte.

Bouche : Très gras, très salin, très vert, le vin est particulièrement expressif et long en bouche, sans pour autant que cela soit particulièrement agréable, la longueur étant notamment due à une acidité qui remonte en finale.

 

 

 

Capture d’écran 2016-08-04 à 17.24.05

  •    Vin rouge à l’aveugle – AOC Côtes de Bourg

Robe : La robe est intense avec un bel éclat et des reflets violacés, témoins de la jeunesse du vin.

Nez : Le fruit est frais, croquant, rouge, avec une framboise bien présente enrobée par la vanille du bois et un léger aspect mentholé.

Bouche : Les tanins présents sont jeunes comme le laissait supposer la robe, la texture est dominée par une dominante Cabernet Sauvignon : une acidité présente, peu de sucre et un aspect légèrement poivré en font un vin complet. La longueur reste instable du fait de la jeunesse des tanins.

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-08-04 à 16.53.54

  •    Domaine de Crampilh 2011, AOC Pacherenc-du-Vic-Bilh

Robe : La robe, dorée à souhait, présente les caractéristiques d’un vin liquoreux avec une belle viscosité.

Nez : Le nez présente une belle expression exotique avec des touches de mangue mûres. On retrouve des notes de “banana split” mais également de la pâte de fruit de mirabelle et de coing.

Bouche : Le moelleux est bien contre-balancé par une acidité présente qui permet d’éviter au vin d’être déséquilibré. La finale est aqueuse et rappelle la sensation du melon d’eau. Ce n’est pas désagréable et même rafraîchissant, une qualité louable pour un liquoreux.

 

 

 

Nous souhaitons remercier chaleureusement Stéphane Girard pour avoir pris le temps de venir à l’ESSEC. Cette présentation de son concept et de sa vision de la dégustation était passionnate. N’hésitez pas à vous rendre dans l’un des deux Wine by One parisien sur les Champs-Elysées (27 rue de Marignan, Paris 8e) et à côté de la Place Vendôme (9 rue des Capucines, Paris 1er).

 

article-partenaire-wine-by-one-bar-vin-intera-L-wTEij8

Copyright photos site Internet winebyone.com.

 

Auteur : Bacchus

Bacchus est l’esprit qui anime ce site. Il saura vous annoncer les évolutions de l’Association et les grands moments qu’elle va vivre.