Maison Gustave Lorentz

Actualités, Dégustations 2015-2016, Dégustations campus et

Le mercredi 20 janvier 2016, Pascal Schiele, responsable export pour le domaine alsacien Gustave Lorentz et ancien étudiant de l’ESSEC (ESPCI ’94), rentra dans les locaux de l’ESSEC pour la première fois depuis sa diplomation. C’est donc avec une certaine émotion qu’il vint nous présenter l’Alsace et la maison Gustave Lorentz, accompagné de 7 cuvées.

gustave-lorentz1

Présentation de la région et de la maison Gustav Lorentz

Une soirée de dégustation avec Pascal Schiele, c’est avant tout une soirée très sympathique avec un ambassadeur de l’Alsace. Durant tout le long de la dégustation, des anecdotes historiques sur le vignoble alsaciens se succèdent, sans oublier les principaux élements d’actualité.

La maison Gustave Lorentz se trouve à Bergheim, au nord de Colmar, sur le bord des massifs vosgiens en pleine région des grands crus. Nichée au coeur du village, la maison Gustave Lorentz est présente sur deux grand crus distincts: l’Altenberg de Bergheim et le Kanzlerberg. L’appellation Alsace Grand Cru couvre 51 grands crus pour 5 millions de bouteilles produites, soit 5% de la production alsacienne. A titre de comparaison, on compte 70% pour l’AOC Alsace et 25% pour les crémants. Une diversité de grands crus qui ne manque pas de troubler le consommateur, comme le souligne Pascal Schiele. Le manque de repères concernant les vins alsaciens est un argument souvent avancé, souvent à raison selon ce dernier.

Problématiques actuelles

Ainsi, réduire le nombre de grands crus pour augmenter leurs prix et gagner en attractivité est une solution proposée. Cela dit, comment distinguer un Grand Cru d’un autre selon sa qualité ? Un autre problème est soulevé parmi les producteurs alsaciens. Si l’interdiction de la vente de vin en vrac en dehors de l’appellation est compréhensible, l’interdiction de la vente en BiB (“Bag in a Box” parfois surnommé “Cubi”) est plus discutable. En somme, les instances dirigeantes, conservatrices et peut être passives, gagneraient à revoir leur copie.

Quoiqu’il en soit, la maison Gustave Lorentz réussit à se démarquer. En effet, elle semble avoir trouvé l’équilibre parfait entre innovation et tradition. Tant dans la vigne, au chai, et dans ses pratiques commerciales. Après 6 générations d’une même famille depuis 1836, le domaine compte 33 hectares en propre ainsi que 120 hectares de négoce.

Gustave Lorentz, ce sont 100% des vins vendus en direct (dont 50% à l’export) avec une boutique en ligne à la pointe. C’est aussi une cuvée “Evidence”, entièrement bio et d’un excellent rapport qualité/prix. Les vins patientent 8 ans en cave afin de s’affiner et d’être bu à maturité selon les termes de Pascal Schiele. Enfin, il faut souligner les 7,5 millions d’euros d’investissement en 2015 pour moderniser les chais avec des foudres thermorégulées et des technologies de pointe. La maison conserve toutefois ses 25 foudres centenaires, un héritage qui n’a pas de prix.

maxi61

 

Dégustation

Riesling Evidence 2013

  • Cuvée Evidence, Riesling 2013 (AB)

Robe : La robe présente un jaune citronné avec une belle intensité.

Nez : Les notes minérales apparaissent d’emblée avec des arômes affirmés de pierre à fusil ainsi que des aspects d’agrumes. Il y a beaucoup de finesse et de structure.

Bouche : L’attaque est douce pour un vin aussi jeune et laisse place à une belle fraîcheur sans trop de gras, tout en tension sous contrôle.

 

 

Riesling Grand Cru Altenberg de Gerheim 2008

  • Grand Cru Altenbeg de Bergheim, Riesling 2008 (vieilles vignes)

Robe : La robe est d’un beau jaune paille tirant sur le doré.

Nez : On comprend tout de suite la dénomination grand cru du fait de la complexité aromatique issue du terroir. On retrouve de la minéralité, des arômes floraux. On trouve également de la cendre, un léger beurré, de l’acacia et quelques nuances pétrolées.

Bouche : La bouche a beaucoup de volume avec un gras ample bien intégré par l’acidité qui garde l’aspect minéral. Il y a de la structure et de l’élégance, la finale est longue. L’assemblée est unanime : ce vin a un vrai potentiel en terme de garde mais se déguste déjà bien 8 ans après les vendanges, au moment de sa mise en vente.

 

 

Pinot Gris Grand Cru Kanzlerberg 2008

  • Grand Cru Kanzlerberg, Riesling 2008

Robe : D’un jaune citron très intense, la robe présente quelques nuances dorées au niveau des franges.

Nez : Les agrumes sont extrêmement présents avec une minéralité plus discrète qui présente néanmoins des arômes de craie, quelques peu de fumé, voire même de l’exotisme avec une forme d’ananas. Si ce Riesling est moins expressif que le précédent, il convainc par son élégante complexité.

Bouche : Plus doux et plus floral en bouche, il présente une structure différente et un très bel équilibre que l’Altenberg n’atteignait pas. Il reste jeune et pourrait aisément patienter 10 à 15 ans en cave.

 

 

Pinot Gris Grand Cru Kanzlerberg 2008

  • Grand Cru Kanzlerberg, Pinot Gris 2008

Note : Nous avons eu la chance exceptionnelle de goûter l’une des 3.000 bouteilles de cette cuvée, qui n’est même pas encore sortie.

Robe : La robe garde un aspect doré similaire.

Nez : Très ample, on est tout de suite dans le registre exotique avec des notes de fruit de la passion, un peu de coing, du melon. On retrouve également des agrumes et du citronné complété par quelques notes fumées.

Bouche : Beaucoup plus douce (26g de sucre/L) avec une acidité très présente, le fruit est long, gras, avec une belle tenue et beaucoup de persistance.

 

 

Pinot Gris Grand Cru Altenberg de Bergheim 2008

  • Grand Cru Altenbeg de Bergheim, Pinot Gris 2008

Robe : La robe est véritablement d’or avec des larmes consistantes.

Nez : Le nez paraît plus sucré encore que les autres cuvées, on est sur l’ananas, beaucoup de coing, plus fruité encore avec un exotisme expressif. La meilleure définition que j’ai trouvée est le caramel au fruit de la passion développé par Jacques Genin.

Bouche : L’attaque est clairement sur la sucrosité, ce qui n’est pas étonnant pour un vin avec 52g de sucre/L. Mais l’acidité est au rendez-vous. Elle contrebalance le sucre à merveille, donnant de l’équilibre, de la tenue et de la persistance.

 

 

Gewurztraminer Grand Cru Altenberg de Bergheim 2008

  • Grand Cru Altenbeg de Bergheim, Gewurztraminer 2008

Robe : La robe est tout à fait dorée comme on peut l’attendre d’un vin à base de Gewurtztraminer.

Nez : On sent essentiellement le litchi, voire le noyau de litchi, ainsi que d’autres caractères exotiques indicibles mais extrêmement expressifs.

Bouche : Si l’on retrouve le cœur de litchi, la fin de bouche est plus épicée. Ce vin est puissant et dispose de moins d’acidité. Il ne mise pas sur la finesse mais ne tombe jamais dans la caricature du sucre. Il y a de la fraîcheur et de l’âme dans ce vin.

 

 

Pinot Gris Sélection de Grains Nobles 2008

  • Sélection de Grains Nobles, Pinot Gris 2008 Réserve exceptionnelle

Robe : La robe est d’un cuivré intense aux reflets ambrés.

Nez : Ce vin est réellement surprenant. On y retrouve les référentiels habituels du vin liquoreux avec le miel de montagne, le coing, l’abricot. De même, on trouve du kumkwat, du tilleul et un léger côté fumé, voir même une minéralité surprenante à l’aération.

Bouche : Ce nectar est un véritable caramel nuancé par un côté cuir et complété par une belle acidité. Un pur plaisir !

 

 

Un immense merci à M. Schiele qui a fait le déplacement pour nous présenter son avis et sa vision sur l’Alsace ainsi que pour nous présenter la maison Gustave Lorentz. N’hésitez pas à vous rendre sur le site de la maison alsacienne, qui est très complet et très bien fait.

Afficher l'image d'origine

Copyright photos sites Internet gustavelorentz.com et quintessentialwines.com.

 

Auteur : Aymeric

Responsable de la coupe ESSENS-Ferrières l’année dernière, Aymeric a pris le poste de vice-président cette année pour poursuivre sa passion du vin. Il vous partagera ses écrits sur ses découvertes bachiques.

Auteur : Bacchus

Bacchus est l’esprit qui anime ce site. Il saura vous annoncer les évolutions de l’Association et les grands moments qu’elle va vivre.