Château Ferrière

Actualités, Dégustations 2015-2016, Dégustations campus

Jeudi 3 mars 2016, Elyxir a eu l’honneur de recevoir le reconnu Château Ferrière pour une présentation de son château mais également des différents vins des vignobles Claire et Gonzague Lurton. Cette dégustation a été animée par Caroline Ruffié qui a su nous présenter avec détails l’histoire et les vins de ce grand château bordelais.

Histoire du Château Ferrière

Depuis sa création au XVIIIe siècle, et jusqu’en 1914, deux cousins germains de la famille Ferrière, l’un fonctionnaire royal et l’autre maire de Bordeaux, présidaient avec beaucoup de succès le château qui porte leur nom. En 1914, Armand Feuillerat, déjà propriétaire du Château Marquis de Terme, acheta le domaine Ferrière et en fit don à sa fille, Mme Durand, en 1921. Château Lascombes le prit ensuite en 1951 en fermage et Alexis Lichine en fit une marque.

Racheté en 1988 par la famille Villars, le cru renaît réellement qu’en 1992 avec la cessation de l’exploitation en fermage. Le château Ferrière est entièrement remis en état par Bernadette Villars puis par sa fille Claire. Le domaine lui-même, qui était resté fermé pendant longtemps, réouvre enfin ses portes. Ferrière est alors bien parti pour sa deuxième vie.

Les vignes, âgées de 45 ans en moyenne, sont idéalement situées sur les croupes de Margaux et de Cantenac, se répartissant entre 65% de Cabernet Sauvignon, 30% de Merlot et 5% de Cabernet Franc. Le terroir est composé de graves garonnaises très profondes reposant sur des marnes calcaires. Avec une superficie de 12 hectares de vignoble, Château Ferrière est le plus petit domaine parmi les Grands Crus Classés du Médoc.

 

 

 

Dégustation

 

Capture d’écran 2016-07-02 à 23.06.47

  • Château Domeyne – 2011

Présentation : Ce vin est composé à 60% de merlot et à 40% de cabernet sauvignon qui proviennent de 8 hectares de graves argileuses. Les vignes sont âgés de plus de 40 ans et sont densément plantés, autour de 10 000 pieds à l’hectare. La récolte se réalise de manière manuelle. L’élevage dure 12 mois en barriques de chêne neuves.

Robe : La robe de ce vin est rubis avec une belle brillance.

Nez : Nous trouvons des arômes de fruits mûrs, mais également des épices. Dans l’ensemble, une belle fraîcheur se révèle au nez.

Bouche : Nous trouvons une belle minéralité en attaque. Les arômes de fruits mûrs s’expriment pleinement. Ce vin présente une belle structure et une bonne longueur en bouche.

 

 

Capture d’écran 2016-07-02 à 23.15.01

 

  • Château la Gurgue – 2011

Présentation : Ce vin est composé à 50% de cabernet sauvignon, à 45% de merlot et à 5% de petit verdot.

 Robe : La robe de ce vin est rubis.

Nez : Le nez dévoile de belles notes d’épices douces. On retrouve également des arômes de fruits rouges comme la cerise, la framboise et la mûre.

Bouche : L’attaque est légère et assez ronde. Nous retrouvons les arômes de fruits rouges et notamment de la cerise. La finale est fraîche et assez longue.

 

 

Capture d’écran 2016-07-02 à 23.25.31

  • Château Ferrière – 2011

Présentation : Ce vin est composé à 80% de cabernet sauvignon, à 15% de merlot et à 5% de petit verdot. Les vendanges sont réalisées de manière manuelle. Le vignoble est attenant aux Premiers Crus de Margaux, il repose sur un sol de graves fines et sablo-graveleux. Le vignoble a obtenu la certification « bio » en 2015.

Robe : La robe de ce vin est couleur rubis intense.

Nez : Le nez de ce vin offre de beaux arômes de fruits rouges et notamment de cerise. Nous retrouvons également des notes d’épices douces.

Bouche : L’attaque est franche. Les tannins sont assez présents. Nous retrouvons les arômes de cerise sur la fin de bouche.

 

 

Capture d’écran 2016-07-02 à 23.41.43

  • Château Durfort-Vivens – 2011

Présentation : Le Château Durfort-Vivens, Second Grand Cru classé de l’appellation Margaux, s’étend sur 55 hectares implantés sur des croupes de graves profondes. Son vin est composé à 75% de cabernet sauvignon, 13% en merlot et 2% en cabernet franc. L’ensemble du vignoble est en biodynamie.

Robe : La robe est de couleur rubis intense et est brillante.

Nez : Le nez de ce vin révèle de beaux arômes de cassis. Nous retrouvons d’autres fruits noirs comme la mûre après oxygénation.

Bouche : L’attaque est franche. Les tannins sont bien fondus. Le milieu de bouche révèle des notes de fruits noirs. La finale est longue.

 

 

 

Capture d’écran 2016-07-02 à 23.49.40

  • Château Haut Bages Libéral – 2011

Présentation : Haut-Bages Libéral, Cru Classé du Médoc, tire son nom du plateau de Bages où est située une partie des vignes, ainsi que de ses premiers propriétaires connus, les Libéral.

Robe : La robe de ce vin est de couleurs rubis.

Nez : Le bouquet de ce vin est empreint de cassis mûr, de fruits rouges confits et de vanille. Il dévoile également un aspect minéral.

Bouche : L’attaque est ronde, ample et soyeuse. Les tannins sont bien fondus. Nous retrouvons des arômes de fruits rouges et de vanille. La finale est superbe et présente une très belle longueur.

 

 

Un grand merci à Caroline Ruffié qui nous a présenté les histoires et les vins des différents vignobles Claire et Gonzague Lurton. La dégustation a été remplie de découvertes pour chacun d’entre nous ! Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter les sites du Château Domeyne, du Château la Gurgue, du Château Ferrière, du Château Durfort-Vivens et du Château Haut Bages Libéral.

19734-650x330-autre-chateau-ferriere-margaux

 

Copyright sites Internet ferriere.com et avis-vin.lefigaro.fr.

 

 

 

Auteur : Alexandra

Brillante responsable communication en 2015-2016, Alexandra est devenue cette année Présidente d’Elyxir pour poursuivre sa passion pour l’oenologie. Voyageuse et passionnée, elle vous offrira des articles pointus sur ses différentes expériences bachiques en France et à l’étranger.