Quelques découvertes sud-africaines

Actualités, Afrique du Sud, Voyages et découvertes et

Notre séjour à Cape Town en Afrique du Sud est l’opportunité de découvrir et redécouvrir les vins du nouveau monde, en particulier ceux de la région du Cap, particulièrement intéressante. Nous nous intéressons ici à quatre découvertes sud-africaines, les cuvées Macushla de Shannon Vineyards en 2012, ‘T’ Noble Late Harvest de Ken Forrester en 2010, Hannibal, de la maison Bouchard Finlayson en 2013 et Merlot de Whale Haven en 2012.

 

Nos découvertes : Macushla, Shannon Vineyard – 2012

decouvertes-sud-africaines

 

Présentation du domaine

Le premier vin de cette sélection est une découverte insolite. Il s’agit d’un pinot noir, vinifié en vendanges tardives. Oui, en vendanges tardives. En ressort un vin étonnant. Une de nos découvertes sud-africaines qui mérite d’être partagée.

Pour commencer, Shannon Vineyards est une propriété de la vallée Elgin. La vallée est surtout connue pour ses pommes et ses poires. Aujourd’hui, c’est une région viticole majeure. Le vignoble est situé au dessus des rives du barrage local, sur des coteaux montagneux. Le vignoble est multi-labellisé en agriculture responsable, tant d’un point de vue social qu’environnemental, bien que non bio.

Ils produisent aujourd’hui quatre vins, un sauvignon blanc, un pinot noir, un merlot reconnu et ce vin de dessert. La maison est reconnue pour son travail étonnant.

 

decouvertes-sud-africaines

 

Commentaires de dégustation

La plupart des baies sont botrytisées. Elles sont sélectionnées par tris successifs, puis refroidies, pressées, et macèrent 3 heures en fût bourguignon. S’ensuit un élevage de 10 mois pour une production de 1000 bouteilles environ.

 

decouvertes-sud-africaines

Robe : Rouge orangé tuilée, la robe est limpide et brillante. Automnale, comme un tapis de feuilles mortes, presque saumon. Surprenant pour un vendanges tardives ! Des nuances de vieux Sauterne ou de Mâconnais en début de vieillissement, voire un vieux Porto Tawny. Larmes fines et régulières.

Nez : Net, intense sans être exubérant, léger pour un vin de dessert. Des notes de liqueur de noix et de crème de noisette. Les fruits rouges sont bien mûrs et compôtés, presque confits. C’est encore en cours d’évolution, que d’arômes ! A l’aveugle, on serait perdus.

Bouche : La couleur est trompeuse, on s’attend à quelque chose de beaucoup moins sucré pour un pinot noir. Les sucres résiduels sont présents, contrebalancés par une belle acidité. Belle chaleur et structure. Mi-sec, les arômes du pinot noir s’expriment clairement, avec beaucoup d’onctuosité. Les fruits rouges sont au rendez-vous. Un mystère pour le palais habitué au pinot noir bourguignon. On en ressort chamboulé.

Cépages : 100% pinot noir.

 

Ce vin est exigeant, pour les amateurs. A partager entre connaisseurs avisés pour se surprendre ou avec votre petit frère de 6 ans qui aime le sucre et les fruits rouges.

 

Nos découvertes : Noble Late HarvestKen Forrester – 2010

decouvertes-sud-africaines

 

Présentation du domaine

Le second vin de cette sélection est un grand classique dans la famille d’Agathe. Cette pépite à petit prix est ridiculement accessible en supermarché à environ 6 euros et rivalise avec les meilleurs liquoreux.

Ken Forrester est produit sur l’exploitation de Scholtzenhof, l’une des plus anciennes exploitations viticoles du Cap, offerte par le célèbre Simon Van der Stel. La viticulture y commence en 1694, puis l’exploitation passe de main en main et reste modeste, jusqu’à vivre des temps difficiles lors de la fin de l’apartheid au début des années 1990.

C’est en 1993 que la famille Forrester rachète le domaine de 40 hectares, replante 36 hectares de vignes en agriculture raisonnée, restaure le chai et la cave et se lance dans une production de qualité, principalement de Chenin Blanc. En 1994, les premiers vins sont produits sous le label Ken Forrester, et sont rapidement récompensés par de nombreux prix. Ils continuent encore aujourd’hui à recevoir quantité de récompenses.

 

decouvertes-sud-africaines

 

Commentaires de dégustation

decouvertes-sud-africaines

Récompensé par le Wine Spectator avec une note de 93/100.

Robe : Pour commencer, la robe est ambrée, or noble, avec de riche reflets orangés et très brillante.

Nez : On retrouve ensuite un nez très agréable de vieux Vouvray. Les notes d’abricot et de pêche sautent au nez, avec une pointe de botrytis. On sent le raisin sec et la noix. Le vin est encore en cours d’évolution. Quelle promesse pour la suite !

Bouche : Enfin, la robe est très fidèle au nez, léger en bouche, très fin. On retrouve les notes d’abricot, de pêche, avec une pointe d’ananas mûr. La noix est présente en fin de bouche. Très léger en alcool à seulement 11,5% grâce au Chenin Blanc peu alcooleux et à une maturation lente qui évite aux bais de se gorger de sucre.

Cépages : 100% Chenin Blanc, récolté en cinq tris manuels successifs en vendange tardive et vieilli 18 mois en barrique de chêne français.

 

On peut attendre encore cinq années avant de le boire, il ne sera que meilleur.

 

Nos découvertes : Hannibal, Bouchard Finlayson – 2013

decouvertes-sud-africaines

Présentation du domaine

Intéressons-nous à présent à la cuvée Hannibal de Bouchard Finlayson, en 2013. Nous avons pu déguster un millésime de ce vin lors de la dernière dégustation de l’année 2015/2016, et c’est avec plaisir que nous avons réitéré l’expérience sur le millésime 2013. Une de nos découvertes sud-africaines de grande qualité nous attend.

Le domaine est situé à Hermanus, dans la province du Western Cape. Il s’agit d’un des domaines les plus récompensés, à une heure et demi du Cap même, surnommé Hemel-en-Aarde, soit “paradis sur terre” en afrikaans.

 

decouvertes-sud-africaines

 

Commentaires de dégustation

decouvertes-sud-africaines

Robe : Pour commencer, la robe assez limpide et d’un bel éclat, de couleur rouge grenat. De fines larmes se dessinent sur les contours du verre.

Nez : Ensuite, le nez est net et d’une intensité moyenne. Le nez est déjà complexe, avec des notes de bois d’acajou, de boîte à tabac, et de fruits noirs compôtés (myrtille, mûre). Les arômes d’évolution sont déjà présents et particulièrement plaisants.

Bouche : Enfin, en bouche, le vin se révèle être relativement acide, les tannins sont bien intégrés et contrebalancent bien l’alcool (14,5% Vol). Souple, il déploie des arômes d’épices douces (cannelle, noix de muscade) et de fruits rouges sauvages. La finale est assez longue, et se conclut sur de beaux amers caractéristiques des cépages de l’assemblage.

Cépages : 52% Sangiovese, 17% Pinot Noir, 15% Nebbiolo, 8% Mourvèdre, 6% Shiraz, 2% Barbera. Un intéressant mélange de cépages italiens et français.

 

En conclusion, c’est un vin très agréable à boire aujourd’hui, mais dont l’assise et la structure donnent à penser qu’il peut encore attendre au moins 5 ans.

 

Nos découvertes : Cuvée Merlot, Whale Haven – 2012

decouvertes-sud-africaines

 

Présentation du domaine

Pour terminer, une dernière decouvertes sud-africaine avec ce vin de la région de Walker Bay à Hernanus, connue pour ses baleines. C’est la région du monde où elles viennent se reproduire au mois d’août. Cette cuvée 100% merlot est produite par la maison Whalehaven, qui appartient au groupe Bottega Family Wine Portefolio.

La maison Whalehaven est reconnue pour ses vins d’inspiration bourguignonne, produits à partir de cépages français sur un sol océanique. Elle est reconnue pour ses Pinots Noirs et ses Chardonnay, cépages classiques en Afrique du Sud et produits en petites quantités.

Les raisins proviennent des vignes du groupe familial Da Capo Vineyards à Stellenbosch, et sont vinifiés à Hernanus.

 

decouvertes-sud-africaines

 

Commentaires de dégustation

decouvertes-sud-africaines
Robe : Pour commencer, la robe est rouge/pourpre dotée d’une grande assise, le disque laisse apparaître des larmes colorées.

Nez : Ensuite, le nez est très net, puissant, intense arômatiquement, très marqué par les petits fruits noirs mûrs et le tabac brun. Un vin déjà très intéressant, où les arômes secondaires sont déjà bien présents.

Bouche : Enfin, malgré la fraîcheur du climat d’Hermanus, ce 100% Merlot dégage une puissance comparable à un Saint-Emilion dans sa jeunesse. L’acidité et l’alcool sont bien présents, les tannins sont fins et soyeux. En bouche, les épices prennent le dessus sur le fruit, et la fin de bouche est dominée par des notes de poivre blanc.

 

 

Ainsi, nous sommes face à un vin d’excellente qualité, dont la structure complète, la bonne teneur en acidité, et la puissance aromatique, lui permettront de se garder au moins 10 ans.

 

 

Copyright photos sites Internet bouchardfinlayson.co.za, bottegafamilywine.co.za, kenforresterwines.com et shannonwines.com

 

Auteur : Jean-Baptiste

Membre éminent d’Elyxir depuis plus de 4 ans, Jean-Baptiste a joué un rôle clé durant ces différentes années. Président elyxirien l’année dernière, il s’est envolé pour des terroirs étrangers. Ses écrits passionnés nous viendront ainsi de l’autre bout du monde.

Auteur : Agathe

Responsable de la coupe ESSENS-Ferrières, Agathe a également conceptualisé et mis en place l’ensemble de notre site Internet. Voyageuse et passionnée, elle vous transportera à travers ses écrits venus de l’autre bout du monde.